Les produits Emilie&Co chez Zodio ? les créateurs VS les industriels !

L’artisanat se fait une place parmi les grosses enseignes de décoration, cuisine et DIY

Quand on est une petite entreprise dans l’artisanat, dédiée par exemple à la fabrication et au DIY d’objet de décoration en macramé (comme moi 😊), il n’est pas toujours facile de voir ses articles ou créations sur un étalage disons « visible » du plus grand nombre.

Mes créations en macramé et évènements DIY sur le web pour une Visibilité numérique

Il existe la visibilité numérique avec notre présence sur les réseaux sociaux et sur le web. C’est un travail couteux en temps et en énergie.
Être vu, c’est Publier.

Publier du contenu, des photos, des posts, des articles ; liker, commenter, s’abonner, enregistrer, classer, répondre, organiser des jeux concours, anticiper ses prochain(e)s contenus, posts, photos, tutos vidéos DIY…

Sans fin.

Et malheureusement il nous éloigne toujours un peu plus de notre cœur de métier, le métier qui nous est cher : celui de travailler de nos mains bien sûr 😉
Pour autant je considère cette visibilité comme une chance pour nombre d’entre nous, nous pouvons communiquer, vendre, et échanger facilement sans surcoût financier. (si on ne convertit pas notre temps en euros, hein 😉
Et surtout c’est cette visibilité là qui a permis à nombre d’entrepreneurs, créateurs de vendre malgré le confinement et le contexte sanitaire.
Alors moi je dis ouf que ce soit là. Mais je dis aussi qu’il n’y a pas que ce créneau et Ouf aussi !

Mes créations en macramé en magasin pour une Visibilité terrain

Et puis il y a le monde extérieur. Le commerce de dehors, celui des boutiques, des marchés qui a toujours été là et ce depuis des milliers d’années. Tiens d’ailleurs depuis quand peut-on parler de commerce ? Je regarderais…

Des commerces plus ou moins grands. Quand on est entrepreneur ou créateur d’objet physique c’est toujours un aboutissement d’y être présent. C’est une manière de confronter nos articles en direct avec le client.

En plus le travail de visibilité ne sera pas tout à fait le même qu’avec le web ; excepté peut être pour la communication.
On peut donc se positionner :
• Dans les boutiques de créateurs qui voient leur nombre augmenter chaque année pour notre plus grand plaisir. Elles regroupent des créateurs souvent d’une même région, sur des profils et savoir-faire différents.
• Dans des boutiques indépendantes et spécialisées : fleuristes, boutiques de vêtements, coiffeurs…
Ou pour se ce qui peut paraitre impossible… :
• Au sein des grosses enseignes nationales : l’exemple Zodio.
Ainsi l’enseigne de décoration et cuisine Zodio a décidé de créer à partir du 1er janvier 2021 un espace dédié aux créateurs locaux dans son magasin d’Angers situé au centre commercial L’atoll à Beaucouzé.
Ils ont contacté des créateurs dont j’ai fait partie et m’ont expliqué leur projet.

Questions d’éthique : de la concurrence à l’association

Même si j’ai été un peu surprise et même interrogé de cette démarche, car pour ceux qui ne connaissent pas l’enseigne Zodio, il faut savoir que la majorité de leurs produits de décoration sont importés de très loin et donc pas toujours très éthique.
J’ai cependant tout de suite aimé ce paradoxe, vendre dans un même lieu des produits artisanaux chinois, ou industriel à bas coût de production, avec des articles artisanaux de créateurs locaux.

Vous la voyez cette confrontation ?

Et bien non, ici on parle d’association.

Je me suis dit que les avantages étaient multiples :
Pour le client : au sein d’une même enseigne, le consommateur peut décider de s’orienter vers un produit industriel ou artisanal et local.
Pour le créateur exposant : cela lui permet de bénéficier du passage que génère la boutique, de rendre ses créations visibles, de potentiellement les vendre et de communiquer.
Pour l’enseigne Zodio : de surfer sur la vague marketing du créateur français, du local, de l’artisanat et de pouvoir s’adresser à 2 types de clientèles

Alors GO ! oui on nous laisse une place en tant qu’artisan créateur dans ce monde de la grande distribution, alors oui il faut la prendre !

Aujourd’hui notre société nous pousse à mieux consommer, mais à consommer quand même.
Nous avons le choix et prenons notre responsabilité dans nos décisions.
Le plus gros risque serait que cet espace fonctionne, qu’il attire le client et que petit à petit cet espace grandisse et prenne la part du « made in china »

Nos modes de consommation évoluent, faisons tous notre part, à notre échelle, donnons l’exemple et soutenons-nous !

Mes créations en vente chez Zodio

Parmi la sélection que j’ai effectué dans mon catalogue, vous pourrez retrouver en rayon mes suspensions pour plantes, une grande tenture murale bohème montée sur un bois flotté, mes miroirs beige ou colorés en 2 tailles, mes boucles d’oreilles plumes, des porte clefs ou bijoux de sac, des sous verre/ napperon et mes pots en verre recouvert de motifs macramé.

Petit focus que ces pots car c’est le seul de mes articles qui n’est pas en vente en ligne.
IL s’agit de pots en verre recyclés de différentes tailles. Ornés de corde écru en coton peigné, vous pourrez utiliser ce pot en photophore pour y déposer une bougie, en vase pour y mettre des fleurs fraiches ou des fleurs séchées, en pot à crayon ou simplement le poser en décoration.
Pot à partir de 15€

Des idées DIY pour noël

Des idées DIY pour noël

Des idées DIY pour noël : décorations et cadeauxVous l'entendez ce crépitement de feu de cheminée ? Il ne manque plus...